fbpx

AMAZON US VS AMAZON EUROPE – PAR OÙ COMMENCER ?


Introduction 

Comme c’est une question qui revient assez souvent, j’ai décidé de vous faire un comparatif entre Amazon US et Amazon Europe pour que vous ayez une idée un peu plus claire des possibilités qui s’offrent à vous avec Amazon, et surtout laquelle de ces opportunités vous conviendra le mieux.
 
Sachant que Amazon US et Amazon Europe génèrent plusieurs milliards de chiffre d’affaires chaque année, on me demande souvent laquelle des deux places de marché choisir pour se lancer.
 
Ma recommandation s’est toujours portée sur l’Europe que je considère beaucoup plus accessible que le marché américain lorsqu’on débute et qu’on lance un business. Attention, le propos de cet article n’est pas de dire si un marché est meilleur qu’un autre, mais bien de vous donner les éléments pour vous aider à prendre une décision en fonction de votre expérience, l’argent que vous souhaitez investir, votre profil etc.
Par soucis de transparence je précise que je ne vends pas personnellement aux US (du moins pas encore !), mais que j’ai néanmoins une bonne connaissance de ce marché puisque j’ai lancé plusieurs produits en PL ainsi que de nombreuses optimisations de listings pour le compte de mes clients en coaching. Si vous parlez anglais je vous invite à visionner le témoignage de Drew sur ma page de coaching.

Comparatif Amazon US vs Amazon EU

 
Voici donc les points de comparaison qui me semblent être les plus importants quand on veut comparer ces 2 marketplaces avant de se lancer :
 

1. Géostratégie

 
Pour commencer il est important de voir la localisation d’Amazon d’un point de vue géographique et stratégique. Si vous résidez en France, il est beaucoup plus simple pour vous de vous lancer sur un marché que vous connaissez bien et que vous maitrisez plutôt qu’un marché sur lequel vous n’avez finalement que peu d’informations.
 
Pour moi la meilleure stratégie est donc de se concentrer sur la France dans un premier temps, et de se développer ensuite progressivement aux autres pays. Votre progression sur Amazon FBA doit se faire étape par étape.

2. La taille du marché

 
C’est évidemment un point très important et comme chaque vendeur qui se respecte, nous voulons toujours nous attaquer au marché avec la plus grosse base de clients.
 
Si Amazon US a toujours mené cette course en tête les choses ont désormais changées. Amazon a en effet annoncé que depuis avril 2017, il y avait autant de clients Amazon en Europe qu’aux US à la différence que la croissance du nombre de clients en Europe est plus élevée et que la population européenne est 2 fois plus nombreuse ! De quoi présager de bonnes choses pour l’avenir.

3. Les opportunités

 

Il s’agit tout simplement du degré de facilité que vous allez avoir pour trouver des niches soit sous-exploitées, soit carrément inexploitées et donc d’avoir des opportunités de lancer un produit à succès. Le marché européen étant moins mature et moins en avance que le marché américain, il est plus simple de trouver des opportunités ici plutôt qu’outre atlantique.
 
D’ailleurs pour mon premier produit j’avais saisi une opportunité avec un produit qui cartonnait sur Amazon US mais qui était très peu distribué en Europe. Une stratégie classique mais qui a toujours fait ses preuves. Attention je ne dis pas qu’il n’y a plus d’opportunités et de niches disponibles aux US mais simplement que cela va demander beaucoup plus de recherche, de créativité et de temps si vous voulez vous attaquer à ce marché.

4. Les chiffres (CA / Volume)

 
Encore un point très important et c’est vrai que les chiffres aux US sont très impressionnants aussi bien en volume de ventes qu’en terme de chiffre d’affaires.
 
La raison est tout simplement que tout est centralisé sur une seule marketplace aux États-Unis alors qu’en Europe les chiffres sont répartis sur les 5 marketplaces présentes en Europe. Lorsque vous faites vos recherches pour estimer la taille réelle de votre marché il vous faut donc additionner ce qu’il se passe sur les 5 marketplaces d’Europe avant de pouvoir faire une comparaison pertinente avec ce qu’il se passe aux US.

5. Les langues

 

Aux US il n’y a qu’une place de marché et qu’une seule langue parlée ce qui rend forcément les choses très simples. Comme je vous l’ai dit dans le précédent point, il y a 5 marketplaces en Europe ce qui implique notamment pour chaque produit de créer 5 listings qui seront traduits dans les langues de chaque pays.
 
Pas d’inquiétude à avoir pour gérer ça, vous trouverez facilement des freelancers bilingues sur Fiverr ou Upwork par exemple, et qui se feront un plaisir de traduire vos listings pour vraiment pas cher.

6. Les évaluations clients

 

Comme vous n’avez qu’un listing par produit aux US, le travail à faire pour obtenir vos premiers commentaires ne se fera qu’une seule fois. Je pense que vous l’avez compris, en Europe vous devrez effectuer ce travail 5 fois par listing, pour chaque place de marché. Ce système présente donc des défauts mais je le préfère à celui des US car je le trouve plus sécurisé au niveau de l’impact des commentaires négatifs. Quand je lance un produit ma plus grande peur est d’obtenir un ou deux mauvais commentaires qui vont plomber mon listing et mes ventes. Avec 5 places de marché, je sais qu’un mauvais commentaire client n’impactera pas mon listing dans les 4 autres pays restants.
 
Il y a aussi un autre avantage de taille en Europe, c’est que les top listings ont en général beaucoup moins de commentaires qu’aux US. Cela veut donc dire que le nombre d’évaluations clients à obtenir pour être compétitif et obtenir le même résultat sera nettement inférieur en Europe qu’aux USA. Encore un très bon point pour l’Europe !a

7. Les pays acceptés

 

Je parle ici des pays acceptés pour être vendeur sur Amazon et c’est Amazon US qui l’emporte clairement sur ce point-ci. Avec 99 pays acceptés contre 71 en Europe, les USA ont un avantage net par rapport à l’Europe.
 
Par exemple Amazon Europe n’autorise pas les sociétés venant du Panama, du Cameroun, du Sénégal, de l’Algérie ou bien encore du Maroc par exemple à être vendeur. Pour certaines personnes il n’y a donc pas le choix car elles n’ont qu’Amazon US de disponible pour vendre.

8. La publicité PPC

 

La compétition est telle aux US pour obtenir un clic que les enchères sont devenues astronomiques pour obtenir un affichage sur un mot clé.
 
 
La mentalité est différente aussi, les vendeurs sont prêts à payer très cher même s’ils ne font pas de profit ou qu’ils perdent de l’argent pour avoir des ventes supplémentaires qui améliorent leur BSR et leur référencement naturel sur Amazon.
 
Le marché est plus mature et saturé que l’Europe ce qui nécessite forcément des frais de publicité plus importants.

Conclusion 

Il y a beaucoup d’autres choses que l’on peut prendre en compte pour comparer et débattre sur ces 2 marchés, mais j’ai voulu rester concis et je me suis donc concentré sur les points qui sont pour moi le plus important pour dans votre réflexion sur quel marché choisir.
 
Je persiste que si l’on débute une activité ecommerce sans une très bonne expérience, l’Europe est de loin la meilleure option. De plus rien ne vous empêchera par la suite de vous étendre aux US et pourquoi pas même ailleurs. On ne le sait pas forcément mais il est possible de vendre en Inde, au Mexique, au Canada, en Chine, au Japon et bientôt en Australie.
 
A terme vous aurez donc la possibilité d’expédier vos produits dans les quatre coins du monde en moins de 24 heures avec vos clients. Pour moi et je n’ai pas peur de le dire, Amazon est donc bien la plus grosse opportunité B2C que l’humanité ai connue.
Si tu veux tout savoir sur Amazon FBA et démarrer ton business en ligne

voulez-vous réussir sur amazon ?

Obtenez GRATUITEMENT le meilleur de mon contenu pour booster votre business X 10, directement dans votre boite mail.

*Je valorise votre temps tout autant que le mien, c’est pourquoi je n’envoie pas de spam*